L'UNION DÉPARTEMENTALE CGT

VOUS PRÉSENTE SES MEILLEURS VŒUX

POUR 2019

Menu

NON A LA PRIVATISATION !

brouillon le 18/01/2019 à 10:49, modifié le 18/01/2019 à 10:51

La France, en pleine phase de transition vers un nouveau modèle énergétique, sera le seul pays
européen à affaiblir ce secteur vital qu'est l'hydroélectricité. En effet le président Macron et son
gouvernement ont capitulé devant une vieille exigence de la Commission européenne et décidé
d’accélérer le processus de vente d'ici 2O22 d'une première tranche de 150 barrages sur les 433
existants. Au-delà du fait que nous avons sur la Vienne 4 barrages qui, à terme, risquent d'être
impactés (La Roche, Chardes, Jousseau et Châtellerault), l'affaire est sérieuse !

En effet, cette décision relève d'une volonté de l'état de démanteler le patrimoine et les services
publics, les conquis sociaux et en même temps d'offrir des cadeaux ("qui coûtent un pognon de
dingue") aux actionnaires des multinationales, véritables charognards avides d'une rentabilité
financière toujours plus élevée.
C'est inacceptable !
L'eau et l'énergie ne sont pas des marchandises
Leur accès est un droit
Elles doivent être mises sous maîtrise publique et citoyenne
Le PCF Sud-Vienne, le Front de Gauche Sud-Vienne, le Syndicat CGT Energie 86/79, la Section
CGT Hydro 86/87, l’Union Locale CGT Sud-Vienne, le Syndicat CGT Civaux, l'Union Locale CGT de
Châtellerault appellent les citoyen.ne.s, les élu.e.s, les organisations syndicales, les agents de
l’énergie et les associations à se rassembler pour refuser ces privatisations qui, une fois de plus sont
décidées sans concertation et contre l'intérêt général de la population.
Ils vous invitent à participer à un débat public
VENDREDI 18 JANVIER
à 20H00
Salle des Fêtes
de l'Isle Jourdain
avec en introduction au débat la projection de séquences du film de Gilles Balbastre
« Main basse sur l'énergie »
CE QU'IL FAUT SAVOIR
L'énergie hydroélectrique représente un atout considérable
1. Elle est la deuxième source de production d’électricité en France.
2. Elle constitue un levier essentiel de la transition énergétique car c'est une énergie propre.
3. Elle permet d'éviter chaque année l'émission de 3 milliards de tonnes de CO2/an.
4. Elle est la première énergie renouvelable en France, seule énergie renouvelable stockable et
constitue une base de production sûre et très adaptable aux aléas de consommation (contrairement
aux éoliennes).
5. Les barrages actuels, payés par le contribuable, sont amortis et produisent un KW peu cher.
6. Elle contribue à l'objectif du mix énergétique .
Les barrages font aussi vivre tout un écosystème
Ils sont nécessaires pour l'agriculture locale, l'irrigation, l’approvisionnement en eau potable, la gestion des
crues et en particulier chez nous dans le Sud–Vienne où ils assurent la sécurité de la centrale nucléaire
de Civaux refroidie par l'eau de la Vienne.
Ainsi leur gestion publique est indispensable pour la sécurité, l’aménagement du territoire et toutes les
activités dont l’aménagement des berges, le tourisme, les bases de loisirs, etc...
Pour toutes ces raisons refusons ces privatisations qui, une fois de plus,
se font contre l'intérêt général de la population.

DECIDONS ENSEMBLE DES ACTIONS A ENGAGER
POUR EXIGER UN GRAND SERVICE PUBLIC DE L'ENERGIE !

Contacts
Christian ZIELINSKI 06 76 03 51 99 christian.zielinski@orange.fr
Françoise BESSAGUET 06 78 86 15 22 bessaguet.francoise@gmail.com
Jean-Paul DAMPURE 06 08 75 73 00 jean-paul.dampure@orange.fr

Union Départementale CGT 86 - http://cgt-ud86.org

Site UD 86 - Espace militants - Espace formation